Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montgeron, Passionnément !

Montgeron, Passionnément !

Blog du groupe des élus socialistes, républicains et citoyens de Montgeron

Conseil municipal #Montgeron ...

Conseil municipal #Montgeron  ...

Le Conseil municipal du 26 janvier fut encore un simulacre d’expression démocratique : nos interventions sont systématiquement interrompues, nos questions orales reçoivent des réponses lapidaires – quand elles reçoivent des réponses !- et les comptes rendus officiels sont devenus des tribunes politiques pour la majorité à l’instar du magazine de la ville d’ailleurs.

Dans un envoi complémentaire, à quelques minutes de la commission qui est censée nous permettre d’examiner les délibérations, nous avons reçu trois nouvelles délibérations, dont une qui concerne une convention entre la ville et les établissements scolaires du 2nd degré pour l’organisation de mesures de responsabilisation :

Ce dispositif, préconisé par le ministère de l’Education Nationale, offre la possibilité de répondre à des sanctions de discipline par des mesures de responsabilisation dont l’objectif est de réaffirmer le respect des règles et limiter les exclusions, temporaires ou définitives, afin d’éviter tout risque de déscolarisation. L’accent est mis sur la responsabilisation des élèves et leur apprentissage des droits et des devoirs liés à l’exercice de la citoyenneté.

Evidemment, nous sommes favorables à ce type de dispositif mais la convention présentée en commission était très vague, (ils avaient oublié de préciser qu’elle ne concerne que les établissements du second degré, c’est-à-dire les collèges…) la note de présentation parlant de « travaux d’intérêt général »…

Nous avons alors fait quelques propositions de manière à améliorer la convention et nous avons invité les élus à réfléchir aux dispositifs qu’ils allaient mettre en place car il nous semble essentiel que ces mesures soient préparées en amont pour qu’elles répondent aux objectifs éducatifs et pédagogiques.
Il aura fallu relancer madame le maire par mail pour recevoir à quelques heures du conseil une nouvelle mouture de la convention, guère plus précise sur le fond.

Il manque des informations essentielles : Quelles sont les activités que la ville va proposer à ces élèves ? Qui encadre, qui contrôle? Quelle formation ou degré d’information pour les agents volontaires à l'accompagnement ? Car on ne s'improvise pas éducateur ...
La convention précise ces agents auront un compte rendu à rédiger sur l’élève et son implication mais quelles informations l’agent reçoit-il avant d’accueillir l’élève de manière à remplir sa mission ?
Les fédérations de parents d’élèves sont-elles informées, impliquées ? Pourquoi la ville désigne-t-elle le responsable de la Police municipale, coordinateur de ce dispositif ?
Pourquoi le responsable du service éducation n’est-il pas sollicité ? Pourquoi penser "sanction/répression" et non accompagnement éducatif ?
A-t-on déjà listé les manquements aux règlements les plus fréquemment constatés dans nos collèges pour élaborer une palette variée de mesures de responsabilisation qui viendraient en réponse à ces manquements ? Car plus on disposera de mesures différentes, plus on pourra répondre, de manière adaptée, à la nécessité de construire une réponse éducative personnalisée à chaque situation. Il ne faut pas oublier que ce type de mesure n’est pas seulement une réponse à l’attitude d’un élève mais surtout un levier pour qu’il change et ne récidive pas.
En l’absence de l’ensemble de ces informations et d'un contenu structurant, nous avons fait le choix de nous abstenir.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article